Operations spécifiques
Participation : Le PNDP étend le mécanisme Scorecard au Nord

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 07 Sept. 2017


1497

Jean Abate Edi, Gouverneur de la région du Nord a ouvert, le 07 septembre 2017 dan la salle de conférence du Motel Plaza à Garoua, en présence d’une soixante de personnes, l’atelier régional de lancement officiel du Scorecard. la présence des Maires, des représentants des chefs traditionnels, de l’Institut National de la Statistique, des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), des sectoriels régionaux et départementaux de divers ministères, dont le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, des représentants des chefs de ménages et du PNDP témoigne de l’importance de cette activité.

Il s’agit d’un outil qui va permettre, à travers la collecte et l’analyse des données, de réaliser une enquête de satisfaction auprès des bénéficiaires des  réalisations du PNDP. 9 Communes de la région du Nord sont concernées par cette opération à savoir : Baschéo, Garoua 2e, Garoua 3e, Lagdo, Ngong, Pitoa, Poli, Figuil, Rey-Bouba. Comme toute opération de collecte des données, sa mise en œuvre en amont nécessite une large sensibilisation de toutes les parties prenantes.

Pour l'exécution des activités du PNDP III, un ensemble de mécanismes ont été élaborés à travers lesquels les citoyens pourront donner au quotidien ou à des périodes particulières, leurs avis sur la gestion des activités publiques. Ces mécanismes sous-tendent deux dispositifs d’échanges  d'informations : l’un entre le citoyen et les unités de gestion du Programme et l’autre entre le citoyen et les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD). Au niveau communal, l'engagement citoyen s’appuie sur un dispositif d’échange d’informations constitué de plusieurs instances à l’instar des Comités de pilotage, de Concertation, du Conseil Municipal Elargi aux Sectoriels. Ces dispositifs s’appuient eux-mêmes sur des outils utilisés dans le cadre de ces échanges, au sein de ces instances. On peut ainsi citer, sans prétention à l’exhaustivité, les Plans Communaux de Développement (PCD), les études de faisabilité de microprojets ; les outils de communications de la commune, les rapports d’évaluation du citoyen à l’instar du Scorecard.

Dès sa IIe phase, le PNDP a expérimenté un mécanisme de contrôle citoyen à travers l’outil Scorecard. celui-ci s’appuie d’une part, sur la réalisation d’une enquête de perception des populations sur l’offre des biens publics et des services communaux, et d’autre part sur la dissémination des résultats en vue d’opérer des changements significatifs sur la qualité des biens et services communaux. Dans sa phase III, en cours d’implémentation, le PNDP en fait un des axes majeurs de sa mise en œuvre. En vue de garantir la mise à l’échelle de ce mécanisme et fort de l’expérience pilote, le Programme a choisi 160 communes, pour y conduire l’enquête de perception des populations sur l’offre des services publics dans les secteurs de la santé, l'éducation, l'hydraulique et les services communaux.

Laissez un commentaire
Aucune réaction