APPEL A MANIFESTATION D’INTERET N°027 POUR LA SELECTION D’UN CONSULTANT CHARGE DE L’EVALUATION

Actualité mise à jour le 2017 Oct. 18 à 16:13:07

-

Publié initialement le 16 Oct. 2017


183

REPUBLIQUE DU CAMEROUN
******************
MINISTERE DE L’ECONOMIE, DE LA PLANIFICATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
******************
SECRETARIAT GENERAL
******************
PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF (PNDP)
******************
SERVICE DE CONSULTANTS
******************

APPEL A MANIFESTATION D’INTERET N°027 POUR LA SELECTION D’UN CONSULTANT CHARGE DE L’EVALUATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA PHASE 1 DE L’OPERATION HIMO DANS LA REGION DE L’EXTREME-NORD ET LA MISE A JOUR DU GUIDE HIMO DANS LE CADRE DU PROGRAMME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT PARTICIPATIF (PNDP)

DATE : 16 OCTOBRE 2017

Le Programme National de Développement Participatif (PNDP) est un outil mis en place par le Gouvernement avec l’aide de ses partenaires techniques et financiers pour améliorer les conditions de vie des populations en milieu rural.

 L’Objectif de Développement du PNDP pour la troisième phase est de renforcer la gestion des finances publiques locales ainsi que le processus participatif de développement au sein des communes en vue de garantir la fourniture des infrastructures et des services socio-économiques durables et de qualité dans les communes cibles.

L'opération HIMO (Haute Intensité de Main d’Œuvre) initiée en février 2015 au PNDP et lancée le 03 novembre de la même année à Maroua vise: (i) à promouvoir le développement de l’économie locale des communes cibles à travers la construction et/ou la réhabilitation des infrastructures socioéconomiques issues du Programme D’Aménagement du Territoire (PRODAT) et (ii) à contribuer à l'insertion des jeunes désœuvrés par la création d’emplois durables dans la partie septentrionale du Cameroun marquée par la sévérité du climat et l'insécurité engendrée par les attaques terroristes.

Dans le cadre de cette opération, le Cameroun a obtenu un montant global à 3,2 milliards de FCFA (05 millions d’Euros), correspondant à la réponse spontanée de la Coopération Française à travers les Fonds C2D, à la sollicitation faite aux bailleurs par le Gouvernement camerounais pour le financement du Programme D’Aménagement du Territoire (PRODAT).
La phase pilote est en cours de mise en œuvre dans l’Extrême-nord au sein de 11 communes (Bourha, Gobo, Guidiguis, Hina, Mindif, Moutourwa, Petté, Wina, Kaélé, Kar Hay et Mokolo).

A ce jour, 06 projets sont achevés et réceptionnés dans les communes de Guidiguis, Moutourwa, Wina, Gobo, Hina et Mindif, pour un montant total de 1 244 998 995 FCFA, dont 279 211 792 FCFA effectivement payés à 1 131 jeunes travailleurs. Cinq (05) autres projets  sont en attente de passation des marchés.

En ce qui concerne la deuxième phase de l’Opération HIMO, la République du Cameroun et l’Agence Française de Développement (AFD) ont signé en date du 20 décembre 2016 la convention de financement relative à la réalisation d’un Projet d’investissement en appui au développement économique locale dans la région de l’Extrême Nord, favorisant l’emploi et l’insertion des jeunes (approche HIMO). Le financement de ce projet HIMO 2 est assuré par les ressources du Fonds Fiduciaire d’Urgence (FFU) de l’Union Européenne pour un montant de 6 559 570 000 FCFA soit dix millions d’euros.

Cette opération qui s’inscrit dans la continuité de l’opération pilote HIMO 1 a pour objectif d’accompagner vingt (20) communes de l’Extrême Nord à réaliser des microprojets d’investissements communaux  prioritaires  issus du PRODAT, ou le cas échéant du PCD, suivant le mode opératoire « HIMO » du PNDP. Les résultats attendus au terme de l’opération, d’une durée initiale de 18 mois, sont: (1) Au moins 3500 jeunes formés et employés dans le projet pendant une durée minimale de 2 mois avec la participation d’au moins 30% des femmes ; (2) Au moins 2500 jeunes bénéficiant de formation et d’une insertion professionnelle accompagnés et insérés ; (3) Au  moins 20 microprojets réalisés dans au moins 20 communes avec la participation des femmes et (4) le renforcement des capacités des bénéficiaires (entreprises, collectivités locales, services déconcentrés ) sur l’approche HIMO. Cette seconde phase présente des innovations en matière de structuration de l’ingénierie sociale par rapport à l’opération pilote.

Afin de capitaliser et tirer les leçons de l’opération HIMO pilote pour alimenter la phase 2 de cette opération, il est convenu de réaliser une évaluation de la phase 1 de HIMO, sur la base des 6 premiers chantiers réalisés. Cette prestation devrait faire ressortir ce qui était prévu, ce qui a été fait, les écarts et leurs justifications, les premiers effets positifs et les points à améliorer au regard de l’expérience et des autres initiatives HIMO en cours tant au Cameroun qu’à l’extérieur du pays.

L’objectif global de la mission est d’évaluer dans les différents temps du projet, sa pertinence, sa cohérence, son efficacité /efficience, ses impacts. Les résultats attendus doivent permettre d’une part, d’analyser les lacunes et obstacles rencontrés aux différentes phases de l’opération (phase préparatoire, sensibilisation, identification, réalisation des travaux, insertion) et les leçons apprises au cours du projet, dresser des recommandations opérationnelles pour la phase 2, selon les deux modes opératoires : C2D et HIMO FFU et d’autre part, proposer des adaptations à intégrer au Guide HIMO PNDP en version actualisée.

Le Coordonnateur National du Programme National de Développement Participatif invite les consultants individuels nationaux (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils sont qualifiés pour exécuter les services (évaluation concernant l’exécution de contrats analogues, expérience dans des conditions semblables, etc.) et qu’ils ont réalisés avec succès les prestations semblables, (prestation terminées dans de bonnes conditions).

Les critères d’évaluation sont les suivants :

  • Avoir au minimum d’un Diplôme d’Etudes Supérieures (BAC + 5) dans une discipline liée à l’objet du projet (économie, développement, génie civil ou rural,…) ;
  • Avoir des connaissances pertinentes du développement social et/ou économique ;
  • Avoir au moins dix ans d’expérience dans la conception, la gestion et la réalisation de projets de développement et d’infrastructures communautaires. Avoir des compétences en matière d’analyse des effets et impacts résultant des actions du développement local;
  • Avoir au moins cinq (05) ans d’expérience dans le domaine des questions liées à la création d’emploi et l’employabilité des jeunes dans le secteur des Bâtiments et des Travaux Publics notamment la coordination ou la mise en œuvre des projets à Haute Intensité de Main d'Œuvre (HIMO) au Cameroun ou dans  les pays en Afrique au sud du Sahara ;
  • Avoir une capacité d’écoute et doigté ainsi que d’analyse et hauteur de vue ;
  • Avoir une expérience des évaluations de projet similaires.
  • Faire preuve des capacités de communication en français et en anglais, de rédaction des résultats et être familiarisé avec les méthodes d’évaluation des projets utilisées dans les projets financés par les Bailleurs de fonds internationaux.

Les candidats doivent fournir les pièces suivantes :

  •  La lettre de motivation ;
  •  Le curriculum vitae détaillé faisant ressortir les qualifications et l’expérience dans les missions similaires;
  •  Les copies certifiées du diplôme exigé;
  •  Les justificatifs probants des références dans les missions similaires (PV de réception, contrats, attestation de bonne fin, etc).

Le PNDP se réserve le droit de vérifier l’authenticité des informations communiquées.

Un consultant sera choisi selon la méthode de Sélection de Consultant Individuel en accord avec les procédures prévues dans la Convention avec l’AFD et le Manuel de Procédures Administratives et Financières du PNDP.
 
Les Manifestions d’Intérêt écrites (un original et six copies) doivent être déposées à l’adresse ci-dessous, au plus tard le 17 novembre 2017 à 17 Heures (heure locale) et devront comporter la mention suivante « Sollicitation à Manifestation d’Intérêt pour la sélection d’un Consultant Individuel chargé de l’évaluation de mise en œuvre de la phase1 de l’opération HIMO  dans la Région de l’Extrême-nord et la mise à jour du guide HIMO dans le cadre du Programme National de Développement Participatif (PNDP)».

Les Consultants intéressés peuvent obtenir les informations supplémentaires sur l’objet de la présente manifestation d’intérêt à l’adresse ci-après : 

Cellule Nationale de Coordination du PNDP sise à Nouvelle Route Bastos, face ancien PNUD B.P: 660 Yaoundé, Cameroun. Tel.: 22 22 21 36 64/22 22 21 36 65, et aux heures suivantes : de 08 heures à 17 heures.
                                         

Yaoundé, le             
LE COORDONNATEUR NATIONAL a.i
Alphonse BOYOGUENO

Ampliations 

  • MINMAP;
  • ARMP;
  • SOPECAM;
  • PUBLICATION/AFFICHAGE;
  • ARCHIVES

 

Laissez un commentaire
0 réaction