Mission de l'AFD et l'UE à l'Extrême Nord

Actualité mise à jour le 26 Sept. 2017 à 17:22:59

-

Publié initialement le 26 Sept. 2017


76
Mission de l'AFD et l'UE à l'Extrême Nord
Pour sa première visite dans l'Extrême Nord du 23 au 26 septembre 2017, Chritian Yoka était accompagné de trois délégations de l'Union européenne, du  Ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du Territoire (MINEPAT)  et du PNDP. L'Union européenne était représentée par Sergio Oliete Josa, Chef de la Cellule Infrastructures à la Délégation de l'UE au Cameroun, et Aliou Abdoullahi, Chef de la Cellule d'Appui à l'Ordonnateur National du FED au MINEPAT, une équipe d'une dizaine d'ingénieurs polytechniciens et d'agronomes qu'accompagnent des cadres administratifs poru servir de liaison entre l'Etat du Cameroun et l'Union Européenne. Quant au PNDP dont la délégation était conduite par Marie Madeleine Nga, le Coordonnateur National, il était représenté par Frédéric Bandon, George Nkami et Kamdem Souop, respectivement chargés, à la Cellule nationale de coordination, de l'opération HIMO, du volet REDD+ et de la composante 1 du Programme ASGIRAP, et du projet Radios communautaires. Antoine Degem, le Coordonnateur régional PNDP-EN et son équipe ont assuré la dimension oéprationnelle de la mission. 

Au cours de ce séjour, le Directeur de l'AFD a rencontré le 25 septembre le gouverneur de région, Midjiyawa Bakari qui lui a signifié la reconnaissance du gouvernement et des populations de cette région résiliente pour les appuis de la France qui se déclinent sous diverses approches et projets tels que HIMO, opération Radios communautaires ou encore volet REDD+ pour ne parler que du PNDP dont la présence sur le terrain s'accompagne d'autres programmes sur fonds du  Contrat de Désendettement et Développement ( C2D)  tels que AFOP et ACEFA, ou encore le Programme Villes moyennes et Capitales régionales.

Lors des descentes effectuées sur le terrain,  M. Yoka a eu l'occasion d'échanger, non seulement avec l'exécutif municipal, mais aussi les populations sur les impacts sur les plans infrastructurel, social et économique des projets financés par le   C2D. Le 24 septembre à  Yagoua, où le PNDP a oeuvré à la réhabilitation de la Radio Rurale de Dana, il a en outre échnagé avec le Chef de station et visité les installations. A Gaza dans la commune de Maroua 1er, il a pris la mesure de la collaboration du PNDP et P-AGRISRAP sur le terrain. Quant aux escales faites le 25 septembre 2016 à Marbak-Kaftaka dans la commune de Hina et à Gawel dans la commune de Ndoukoula, elles ont servi à voir les impacts réels pour le cas de Hina ou escomptés à Ndoukoula de la mise en oeuvre des phases HIMO 1 sur fonds C2D et HIMO 2 sur Fonds Fiduciaire d'Urgence (FFU) de l'UE.
Laissez un commentaire
Aucune réaction