Formation des formateurs à l'exécution des contrats

Actualité mise à jour le 07 Sept. 2017 à 12:47:33

-

Publié initialement le 07 Août 2017


267
Formation des formateurs à l'exécution des contrats

Microprojets

Le PNDP met un accent sur l’exécution des contrats

Quelle est la situation de l’entreprise avant la signature de son contrat et lorsqu’elle est en possession de celui-ci ? Assure t-elle toutes les diligences nécessaires à la réalisation de la prestation dans les délais requis et selon les clauses contractuelles ? Des questions et bien d’autres qui ont fait l’objet d’une rencontre du 31 juillet au 06 août 2017 dans la ville de NkolAfamba entre le Responsable technique en charge des Infrastructures du PNDP, Frederick BANDON, le Responsable de la Passation des marchés, Charles BOUBE, les personnes de l’ARMP, ainsi que tous les Responsables régionaux et assistants en charge des infrastructures et des marchés du PNDP. L’atelier national de formation des formateurs en vue de l’accompagnement des prestataires à une meilleure gestion et suivi des contrats à donné l’occasion de revisiter les pratiques, identifier les points de blocages à une exécution harmonieuse des prestations.  

Cet atelier se justifie par la volonté de trouver des solutions aux problèmes très souvent rencontrés dans la mise en œuvre des microprojets par les entreprises locales, en particulier, et la conduites des prestations diverses (études, contrôles, fournitures, etc.…). Des entraves récurrentes de gestion de contrats liées très souvent à l’ignorance des textes qui régissent l’exécution des contrats. Sans que la liste soit exhaustive, on peut également citer les retards justifiables et non justifiés dans les délais d’exécution, les difficultés dans la prise en compte des imprévues, notamment les travaux supplémentaires, la relocalisation ou dénomination des projets, la prise en compte des prescriptions des documents contractuels (OS), les préliminaires aux différentes réceptions.

L'harmonisation des actions menées sur le terrain devrait contribuer à travers cette rencontre améliorer le niveau de réalisation des prestations, avec un impact direct sur le décaissement des fonds et partant sur le un taux d'exécution budgétaire.

Laissez un commentaire
Aucune réaction