Signature de conventions à la Mipromalo

Actualité mise à jour le 07 Sept. 2017 à 12:29:44

-

Publié initialement le 06 Sept. 2017


312
Signature de conventions à la Mipromalo

Matériaux locaux
Le PNDP et la MIPROMALO posent des briquettes
Les deux institutions ont paraphé deux documents cadres qui fixent le cap d’une nouvelle dynamique dans la réalisation des infrastructures socio-économiques.


Deux conventions, l’une cadre et l’autre spécifique à la formation de 100 Jeunes dans les Techniques de production et de mise en œuvre des matériaux locaux (blocs de terre comprimées, tuiles et pavés) et le suivi de la construction d’un magasin de stockage à MISKINE, dans la Commune  de Maroua 1er. C’est le sens de la rencontre qui à réuni le 06 septembre 2017, au siège de la Mission de Promotion des Matériaux Locaux (MIPROMALO), le Docteur Likiby Boubakar, Directeur de la (MIPROMALO), et NGA Marie Madeleine, Coordonnateur National du Programme National de Développement Participatif (PNDP), qu’entouraient leurs proches collaborateurs. Occasion idoine, à travers la signature de ces conventions, de donner un cadre formel au développement du partenariat entre le PNDP et la MIPROMALO dans les domaines de la formation et de la réalisation des infrastructures socio-économiques par l'utilisation des matériaux « locaux ». Likiby Boubakar s’est dit satisfait de cette collaboration naissante qui devrait s’étoffer et embrasser divers secteurs pour le bien de l’Etat et des populations à la base.

Fortement engagé, dans sa troisième phase, dans la réalisation des projets à Haute Intensité de Main d’Œuvre (HIMO) dans les régions septentrionales du Cameroun, en proie à l’insécurité due aux exactions d’une secte terroriste, le PNDP sollicite la contribution et l’expertise de la MIPROMALO dans la construction d’ouvrages sociaux divers en matériaux locaux. L’appui de cette institution devant permettre de valoriser les matériaux locaux, former les jeunes à l’utilisation des dits matériaux et permettre à l‘Etat de faire des économies d’échelle, par la réduction des coûts de réalisation des équipements sociaux.

Pour rappel, le PNDP, bras séculier de l’Etat, a pour mission d’accompagner le Gouvernement dans la définition et la mise en œuvre d’un mécanisme de transfert des ressources aux Communes afin d’améliorer la fourniture des services sociaux de base (santé, éducation, eau et assainissement) et appuyer le processus de décentralisation en cours. La réalisation de cette mission passe par une forte synergie avec tous les acteurs étatiques, dont la MIPROMALO qui a pour principale mission la promotion de l’utilisation des matériaux locaux.

 

Laissez un commentaire
Aucune réaction