Solidarité nationale : Le PNDP expose sa démarche

Actualité mise à jour le   

-

Publié initialement le 08 Déc. 2017


564
Solidarité nationale : Le PNDP expose sa démarche

La demi douzaine de motos Yamaha AG 100 qui occupe la devanture du stand d’exposition du PNDP, ce 05 décembre 2017 au Palais des sports de Yaoundé est le témoignage de l’accompagnement constant du Programme National de Développement Participatif (PNDP) au développement multiforme des personnes socialement vulnérables. Au cours de la cérémonie organisée par le MINAS, dans le cadre de la 1ere semaine de solidarité nationale, de nombreux acteurs, dont le PNDP, ont donné à voir l’étendue de leurs engagements.

Mais c’est sur les visages des Maires des communes de Kribi 1er, Mvangan, Meyomessi, Meyomessala, Ma’an, dans la région du Sud, et Makak dans la région du Centre, qu’ont a pu lire la joie immense, face à cette dotation qui va grandement faciliter le travail des chefs services d’action sociale (SAS) sur le terrain. Les bénéficiaires, qui ont reçu les clés des mains d’Irène Pauline NGUENE, Ministre des Affaires sociales qu’accompagnaient Marie Thérèse ABENA ONDOUA, Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille et Issa TCHIROMA, Ministre de la Communication, ont pris l’engagement d’en faire une utilisation judicieuse.

En choisissant le thème « placer l’entrepreneuriat social et l’action sociale privée au service de la solidarité nationale », le MINAS a voulu rappeler l’intérêt qu’il y a à faciliter l’accès des personnes socialement vulnérables aux ressources productives, à travers la mobilisation communautaire et le partenariat.

Ce qui permet aussi d’évaluer la réalité de la décentralisation dans le secteur des Affaires sociales, afin de préparer le terrain à la mise en place progressive d’une assistance publique locale, qui s’intègre harmonieusement dans le système de solidarité nationale.

Le PNDP est engagé depuis 10 ans dans la mise en œuvre du Plan de Développement des Peuples Pygmées (PDPP). Un engagement dont la mise en œuvre est facilitée par l’appui institutionnel du MINAS. Initialement engagé dans 09 communes de la région du Sud, le PDPP s’est étendue aux deux régions de l’Est et du Centre pour une couverture de totale de 31 communes. En 2012, l’action portée par le PNDP a été institutionnalisée par la signature d’une convention entre le MINAS et le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

C’est ainsi que des responsables des Services d’Actions Sociales (SAS) ont été désignés le 09 avril 2013 dans les 31 communes bénéficiant de la mise en œuvre du PDPP du PNDP. Ces derniers sont mis à contribution pour l’information, la recherche de consentement, la collecte des données de base, puis l’actualisation et la mise en œuvre des Plans d’Action Communaux. Pour faciliter leur travail sur le terrain, des motos Yamaha AG 100 sont mises à leur disposition.

Laissez un commentaire
Aucune réaction