Guichet performance : Lancement effectif au PNDP-Centre.

Actualité mise à jour le 19 Juin 2018

-

Publié initialement le 17 Juin 2018


272
Guichet performance : Lancement effectif au PNDP-Centre.

Les communes de Mfou et de Nguibassal, dans la région du Centre, conserveront-elles leurs titres de lauréates de la toute 1ere édition du Guichet performance dont les résultats avaient été dévoilés le 19 septembre 2017 au Hilton hôtel ? Pourront-elles de nouveau engranger 50 000 000 de Fcfa chacune pour financer, sans contrepartie, des microprojets selon le mode opératoire du PNDP ?

 

L’esquisse de réponse à ces questions a commencé avec le lancement, le 07 juin 2018, dans la salle des actes de l’hôtel de ville de Yaoundé par la Cellule régionale du PNDP-Centre, de la 2e édition du Guichet performance du Programme National de Développement Participatif (PNDP), pour l’année 2018. Les Maires et représentants des 70 communes de la région du Centre, les délégués départementaux et le régional du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), les représentants de la société civile, du Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunal (FEICOM), des Communes et villes Unies du Cameroun (CVUC), de l’équipe technique régionale de sélection, se sont retrouvés le 07 juin 2018, autour du Secrétaire Général de la région du Centre, Yvan Cyrille ABONDO qui a ouvert la séance au nom du Gouverneur Paul Naseri Bea.

Outre l’exposé sur le déroulement de cette 2e édition avec ses spécificités et ses innovations, la rencontre a aussi permis de présenter le mode opératoire du Guichet performance au sein du programme, ainsi que les nouveaux critères révisés, pour refléter la capitalisation des leçons tirées de la mise en œuvre de l’édition 2017, sur la base desquelles les Communes seront évaluées. Avant l’installation officielle des différents membres de l’Equipe Technique Régional (ETR) chargée de procéder à la sélection au niveau régional, un chronogramme de descente dans les Communes a été adopté de façon consensuelle. L’une des spécificités de cette édition 2018, c’est l’instauration de la prime de la « meilleure progressivité ». Il s’agit ici de primer la commune ‘’ayant la moyenne et la différence de score la plus élevée, d’une édition à l’autre du Guichet performance dans une région donnée’’. D’un montant de 25 000 000 FCFA, elle permettra de récompenser les bonds fait par une commune d’une année à l’autre. Vu l’engouement observé cette année, on peut d’ores et déjà dire que la bataille sera très serrée.
Laissez un commentaire
Aucune réaction