Actualités
La précision du Bistouri

Actualité mise à jour le 15 Mai 2018

-

Publié initialement le 15 Mai 2018


20
La précision du Bistouri

Bilende Jean retrouve l’agilité qu’il avait perdu à cause d’une hernie étranglée qui lui causait, jusque-là, d’atroces douleurs et un inconfort indescriptible. Du haut de ses 62 ans, le sexagénaire vient de bénéficier, le 18 avril 2018 au Centre médical d’arrondissement de Campo, dans le département de l’Océan, région du Sud, d’une opération de la hernie étranglée. Cette action s’inscrit dans le cadre de la composante santé du Plan de Développement des Peuples Pygmées (PDPP III), mise en œuvre par le PNDP dans les régions du Centre, de l’Est et du Sud. L’action relève de la catégorie ‘’prise en charge des actes médicaux et des cas de maladies nécessitant la petite chirurgie’’. Elle s’exécute de manière pratique à travers l’appui aux chefs de centre des formations hospitalières pour la facilitation des descentes de stratégie avancée. Il est question d’aller vers les communautés pour des consultations, qui si elles sont préoccupantes, peuvent nécessiter de ramener le malade vers la formation sanitaire.

C’est au cours de l’une de ces descentes que le ressortissant de la communauté des peuples pygmées Bagyélis du village Mvini, dans la commune de Campo, a été identifié. La décision d’une intervention ne pouvait dès lors plus traîner, pour éviter toutes autres complications dommageables en pareil cas. Grâce à une incision de la peau, notamment le tissu sous-cutané et à une ouverture prudente du collet, pour permettre la levée de l’étranglement, l’équipe médicale a pu résorber le mal et redonner de la vigueur à Jean Bilendé.

Il est prévu de procéder très prochainement, dans le cadre de la composante santé sus-évoquée, à l’approvisionnement des pharmacies de formations sanitaires en médicaments essentiels, ainsi qu’à la formation des accoucheuses traditionnelles.
Laissez un commentaire
Aucune réaction